Publié le

André Brink

Né en Afrique du Sud en 1935 dans une famille afrikaner. Il écrit en afrikaans et en anglais. Après des études de lettres en Afrique du Sud et à Paris, il devient lui-même enseignant à l’Université en Afrique-du-Sud. Conscient que le régime d’apartheid mis en place après la Seconde Guerre Mondiale est profondément injuste, il s’insurge contre celui-ci et publie des romans qui se heurteront à la censure dans son pays.Il obtient le prix Médicis étranger en 1980 pour Une saison blanche et sèche. En 2009, paraissent ses mémoires, Mes bifurcations.
Lui-même traducteur de nombreux auteurs (dont Albert Camus), ses œuvres ont été traduites dans de nombreuses langues. Il est mort le 6 février 2015.


Rôles : Ecrivains.