Publié le

Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine est né à Château-Thierry 8 juillet 1621. Elevé dans une famille de notables, il choisit d’abord la voie ecclésiastique, puis le droit, mais la fréquentation des cercles de jeunes poètes parisiens l’emporte rapidement vers l’écriture. Il publie tout d’abord une pièce en cinq actes, puis un récit poétique à la gloire de son premier protecteur, Nicolas Fouquet. Après Fouquet, tombé en disgrâce, de nombreux autres mécènes suivront, assurant train de vie et renommée au poète, qui sera élu à l’Académie Française en 1683. La Fontaine s’éteint à Paris 13 avril 1695.
Si sa production littéraire est très variée (contes, livrets d’opéra, poèmes licencieux…), ce sont bien ses fables qui lui apporteront la gloire : il en écrivit plus de deux cent quarante, réparties en trois recueils et douze livres publiés de 1668 à 1694. Inspiré des arguments des antiques (Esope, Phèdre…) La Fontaine se veut moraliste et aime à « se servir d’animaux pour instruire les hommes » ; nombres de ses fables mettent en scène des bêtes anthropomorphiques, et pointent avec finesse les travers humains. Cependant nulle aigreur chez lui ; le poète porte sur ses contemporains un regard tendre et plein de malice. Son oeuvre apparaît aujourd’hui toujours aussi pertinente, et elle est bien sûr encore largement transmise.


Rôles : Ecrivains.