La quista deus Òmis Petits

Dans ce nouvel album, Thérèse Pambrun nous livre la suite de  Los Òmis Petits, l’histoire de ce peuple de lutins vivant cachés dans la forêt.

Nous accompagnons les personnages dans de nouvelles aventures, de nouvelles découvertes et de nouvelles rencontres étonnantes.

Une fiction joliment illustrée qui mêle tendresse et imaginaire.

Un album couleur relié qui fera la bonheur des enfants.


Nouvelle parution

Dictionnaire des noms de famille en Pays d’Oc

Fruit du recueil patient des noms de famille en domaine occitan , ce Dictionnaire des noms de famille en Pays d’Oc  d’André Lagarde permet à tout un chacun de découvrir et de connaître l’origine et la signification des noms de famille sur l’ensemble de la zone linguistique occitane.
On pourra y découvrir les mots du paysage, les traces de l’histoire et les évolutions de l’habitat, les noms de métiers, les noms d’origine, les noms anciens parvenus jusqu’à nous par le filtre de l’occitan ou encore les surnoms et sobriquets devenus par la suite noms de personnes puis de familles.
Organisé et présenté de façon aussi simple que fiable, la matière de cet ouvrage d’André Lagarde a été mise en forme pour l’édition par Christian Lagarde.

Un livre pour aller à la découverte de la langue d’oc et pour découvrir le sens de son nom de famille, de celui de ses voisins ou amis, mais aussi de personnages du passé comme du temps présent.

 

 

 

 


 


Molière en occitan

Mossur de la Cochonaille

Pour le plus grand plaisir des lecteurs et des futurs spectateurs, Yves Rouquette a adapté Monsieur de Pourceaugnac de Molière.

Dans une langue occitane savoureuse, il a subverti l’ordre des langues de la pièce originale, tout en conservant tout le sel de cette farce joyeuse et débridée.

La critique des parvenus, la confrontation des langues et le jeu avec les sabirs, les femmes qui se moquent hardiment des mâles orgueilleux et ridicules, tout est matière à une satire loufoque !

Une joyeuse sarabande de personnages dans une pièce qui renverse l’ordre des langues au profit de l’occitan.

Le texte d’Yves Roquette était resté inédit.