Publié le

Nouveautés

Récit autobiographique, chroniques toponymiques et livre audio

En cet automne 2022,  viennent de paraître un récit autobiographique de Serge Carles, Istòria d’un sauvatjòt, cheminement d’un enfant entre deux langues, une série de chroniques toponymiques passionnantes de Pau Fabre, Passejadas toponimicas et un livre audio de contes lus par Caimme Bilhac et Alain Vidal .
Dans des genres très différents, ces trois publications enrichissent notre catalogue.

 

 

 

 

Publié le

La quista deus Òmis Petits

Dans ce nouvel album, Thérèse Pambrun nous livre la suite de  Los Òmis Petits, l’histoire de ce peuple de lutins vivant cachés dans la forêt.

Nous accompagnons les personnages dans de nouvelles aventures, de nouvelles découvertes et de nouvelles rencontres étonnantes.

Une fiction joliment illustrée qui mêle tendresse et imaginaire.

Un album couleur relié qui fera la bonheur des enfants.

Publié le

Istòria d’un sauvatjòt

Istòria d’un sauvatjòt, c’est un récit autobiographique conté à hauteur d’enfant.

Un enfant qui découvre le monde, pas à pas : la maison familiale, les voisins, le monde de l’école, les joies et les peines, les premiers drames, la vie quotidienne vécue entre deux langues, l’occitan (sous le nom de patois) et le français.

Serge Carles nous fait partager son cheminement jusqu’à l’entrée à l’École Normale, passage dans un autre univers, dans une écriture autobiographique sensible et généreuse.

Suivi d’une version française de l’auteur : Je suis cet enfant.

Avec un lexique occitan-français.

 

 

 

 

 

 


 

Publié le

Molière en occitan

Mossur de la Cochonaille

Pour le plus grand plaisir des lecteurs et des futurs spectateurs, Yves Rouquette a adapté Monsieur de Pourceaugnac de Molière.

Dans une langue occitane savoureuse, il a subverti l’ordre des langues de la pièce originale, tout en conservant tout le sel de cette farce joyeuse et débridée.

La critique des parvenus, la confrontation des langues et le jeu avec les sabirs, les femmes qui se moquent hardiment des mâles orgueilleux et ridicules, tout est matière à une satire loufoque !

Une joyeuse sarabande de personnages dans une pièce qui renverse l’ordre des langues au profit de l’occitan.

Le texte d’Yves Roquette était resté inédit.